Kingdom of Magic
Bienvenue voyageur !

Viens parcourir le monde de Kindgom of Magic avec nous. Incarne la créature de ton choix, toutes les combinaisons sont possible.

Nous t'attendons avec impatience!



 
AccueilFAQMembresCalendrierGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tomber du ciel...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Qowahvokun
Maître Draconique
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 15/09/2012

Sac à dos
Chance:
2/3  (2/3)
Malheurs:
4/15  (4/15)
Magie:
130/130  (130/130)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Ven 14 Juin - 22:38

Vokun se contenta d’un sourire, finissant par hausser légèrement les épaules quand Firelle survola le faite que son père était aussi au courant pour cette histoire, voulant apparemment savoir qui était responsable de cette petite information visée.

- Content que cela te plaise alors. D’ordinaire, j’aurais plutôt eu tendance à dire que cela devait t’agacer à la longue, mais tout de même, ne compte pas sur moi pour me faire blesser à longueur de temps pour que tu me soigne !... Bien qu’avoir droit à un traitement de faveur de la part d’une si jolie jeune fille, n’est pas désagréable pour autant. Pour ce qui est d’Efire, je pense pouvoir dire sans me trompé que c’était à coup sûr, le roi sorcier qui devait lui fournir toutes ses information.

Venant marqué un léger silence, il était tout de même rassuré d’entendre Firelle dire qu’elle semblait plus ou moins avoir passé le cap précédent, bien qu’elle se réservait le droit de faire passer un sal quart d’heure à son frère pour ce qu’il avait osé faire.

- Je ne cherche pas à prendre sa défense mais... je doute très sincèrement qu’il oserait piétiner ton cœur ou bafouer ton honneur. Comme tu le sais déjà, il supporte mal de voir une femme triste et je pense que s’il a agi comme il l’a fait, c’est qu’il devait avoir une bonne raison derrière son acte. Il a beau faire l’andouille, ce n’est pas une personne qui agit sans réfléchir... sans oublier cette foutu légende qui plane sur nous... cela a dû lui faire un coup au moral supplémentaire pour je ne sais quel raison. Lui seul pourra véritablement t’expliquer le pourquoi du comment.

Préférant ne rien rajouter, laissant à Firelle le temps de profiter de ce petit moment de calme, malgré leurs état mutuel de hérisson, il ne put s’empêcher d’ouvrir grand les yeux, relevant la tête pour s’apercevoir de la présence de son frère, voyant Firelle réagir pratiquement au quart de tour à son tour en se relevant pour venir coller une de ses baffes à son frère qui aurait pu sans trop de peine arracher la tête à une personne normal.

*Aïe... Je sens que ça va merder et à fond la...*

Forçant sur son corps pour se faire rouler sur le côté avant d’essayer tant bien que mal de se redresser, Vokun vint prendre appuie sur l’une des chaise qui n’avait pas foutu le camp à leurs arrivée catastrophe, pouvant enfin relever la tête pour fixer son frère, affichant tout de même un léger sourire en coin de voir Firelle se jeter dans ses bras en le sermonnant d’avantage, voyant que malgré tout, elle tenait énormément à lui et semblait plus se faire du souci que s’énerver contre lui.

Néanmoins, maintenant qu’il pouvait observer à sa guise son frère, quelque chose attira tout particulièrement son attention, lui faisant prendre un air bien plus sérieux qu’il n’en avait eu depuis un moment.

- Wint... Désolé de te poser cette question mais... Qu’est-ce qui t’est arrivé depuis que tu es revenu ? Est-ce que ton apparence... à un quelconque lien avec ce qui s’est passé après que j’ai perdu connaissance pendant le délire de Kaho ?



Qowahvokun ~ Grendel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wintilion

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 17/10/2012

Sac à dos
Chance:
6/15  (6/15)
Malheurs:
8/15  (8/15)
Magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Ven 14 Juin - 23:01

Wintilion eu à peine le temps d’arrivé près de Firelle et de son frère que la jeune fille vint aussitôt l’accueillir en lui décollant la mâchoire d’une sacré gifle, ayant a peine le temps d’afficher un air de surprise malgré qu’il s’était un peu attendu à une réaction de ce genre. Écoutant le coup de gueule que Firelle lui lança, il se contenta d’un soupire, prenant un air plus sérieux, détournant légèrement le regard.

- Pardonne-moi si cela te semble étrange que je puisse me faire du souci pour autrui que pour ma simple personne... Je pensais bien que tu en viendrais à me détester, mais si j’avais su que c’était à tel point que ma simple vu t’énervait à tel point, j’aurais fait en sorte que nos chemins ne se croisent plus jamais...

Alors qu’il était sur le point de tourner les talon, ayant bien compris que Firelle ne supportait plus sa vue, il eut tout de même une sacré surprise en voyant la jeune fille venir aussitôt le prendre dans ses bras, lui sommant de ne plus jamais recommencer pareil acte, lui faisant part qu’il était tout de même un ami précieux pour elle.

- Je ne pensais pas être aussi important pour toi... Je pensais au contraire que tu devais me détester plus que tout après ce qui s’est passé... mais je n’avais pas d’autre choix que d’agir ainsi... Comprend moi... autant toi qu’Ivy et Sakuya étaient toute trois piégée par cette foutu légende... Je ne pouvais pas accepter que l’une d’entre vous mette fin à ses jours pour s’en libérer... Le meilleur moyen restait tout de même de couper le mal à sa racine... d’où mon geste, un peu déplacé... Quoi qu’il en soit, je ne risque pas de pouvoir recommencer de sitôt.

Il vint à soupirer une nouvelle fois, essayant lentement de défaire l’étreinte de Firelle, principalement quand elle lui expliqua qu’ils étaient tombé du ciel, ayant passé par le toit de la taverne, d’où le mode hérisson de chacun, observant l’étendu des dégâts chez Firelle

- Bah dit donc... Vous vous êtes pas rater... Il va vous en falloir du temps et du repos... Si jamais il faut un coup de main pour retirer tout ça, fait savoir.

Reportant son attention sur son frère, il vint tout de même afficher un léger sourire en coin, celui-ci ayant tout de même remarqué un changement quelque peu radical dans son apparence.

- Je te rassure, cela n’est en rien du à ce qui s’est passé après que tu es perdu les pédales. C’est bien après, quand vous avez été reconduit ici que les choses ont quelque peu dégénéré pour moi. Donc rassure toi, tu n’es absolument coupable en rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Ven 14 Juin - 23:41

Firelle se mit a rougir quand Vokun lui disait que subir un traitement de faveur par une si jolie fille ne le déplaisait pas du tout mais qu'il ne fallait pas que sa en devienne une habitude. Mais pour en revenir au sujet de son père, il en mettrait sa main a couper que c'était un coup du sorcier si Efire était au courant par rapport au vertu de leur sang.

-Arrête, tu vas me faire rougir... C'est étrange mais je me demande aussi si il ne l'aurait pas découvert tout seul... Après tout, il avait attaqué Legolas en premier et étrangement, il semblait savoir qu'il fallait gouter au sang èour vérifier quelque chose alors je ne serait pas surprise.

Dans leur discutions, Vokun semblait content de voir que Firelle n'en voulait pas autant a son frère mais que ce n'était pas du genre a aller piétiner l'honneur, surtout d'une femme, dans le but de faire du mal. S'il avait agit ainsi, il devait y avoir une bonne raison.

-Certes mais voilà... Offrir pareil vision comme adieux, y a mieux franchement.


Mais après avoir donné la gifle, Wintilion s'excusait, de manière presque cinglante, de se soucier d'autres personne que de lui même et que voyant que Firelle devait le haïr a se point, il se serait arranger pour ne plus jamais croiser sa route.

-Cesse de dire n'importe quoi... C'est vrai, je t'en ai voulu au début. M'avoir donné pareil spectacle, quel horreur. Cette vision m'a complètement fait perdre les pédale, a un point ou si Den ne m'avait pas arrêté, la moitié du continent serait détruite aujourd'hui.

Il observait l'état des deux jeunes suite a l'explication de Firelle, disant que s'ils avaient besoin d'aide, ils devaient faire savoir.

-Bah il faudrait m'aider a monter Vokun dans une chambre, nous avons besoin de repos... Et aussi il faudra nous retirer toute les épine de bois logée dans notre peau.

Elle se permis un petit rire, imaginant leur grimace.

-Je sens déjà que sa va faire mal.


Plongée contre lui, il vint a se dégager lentement, expliquant pourquoi il en était venu a faire se geste. A cause de cette légende qui maintenait les jeune fille prisonnière, Ivy, Sakuya et ele même et il ne pouvait se résoudre a accepter que l'une d'elle meurt pour s'en libérer alors il a préféré mourir pour libérer les fille d'un coup. Mais une chose était sur, il ne risquait pas de pouvoir recommencer. Firelle préféra, pour le moment, garder pour elle le fait qu'elle avait le cœur de Wintilion avec elle. Elle essuya ses yeux, se rappelant que Wint détestait voir une femme pleurer.

-As tu la moindre idée de se que j'ai pu ressentir en te voyant faire sa? J'en ai perdu la mémoire, si Vokun m'avait pas retrouvée, je serais quelque part en train de airer quelque par, rongée par la haine et la vengeance. J'ai évité le pire quand mon collier c'est brisé...

Mais une phrase de Vokun vint lui percuter le neurone. En effet, Wintilion avait quelque chose de changé. Elle saisit une mèche de cheveux du jeune homme et la fit glisser entre ses doigts, voyant qu'en bout, la mèche était noir et c'était ainsi pour toute sa chevelure. Il expliqua que ce n'était du en rien au pétage de câble de Vokun plus tôt, bien après.

-Que t'est-il arrivé...? En venant contre toi, je n'ai pas perçu de battement de cœur et voila que tes cheveux sont presque noir... Il s'est passé quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Qowahvokun
Maître Draconique
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 15/09/2012

Sac à dos
Chance:
2/3  (2/3)
Malheurs:
4/15  (4/15)
Magie:
130/130  (130/130)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Mar 18 Juin - 11:03

Malgré les petites façons de faire de Firelle, Vokun se contenta de légèrement hausser les épaules par rapport à la suite de la phrase de la jeune fille à propos de son père.

- Allez savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’es pas... Depuis que ses deux-là se sont accoquiné ensemble, les problèmes n’ont eu de cesse de se multiplier, autant vis-à-vis de Legolas que de Kaho, sans pour autant nous compter tous les trois dans le lot.

Néanmoins, il préféra ne rien rajouter, laissant son frère et Firelle faire, d’une manière relativement particulière, autant leurs retrouvaille et la nouvelle mise au point de certain points qui semblait mal avoir été interprété autant par l’un que par l’autre. Il ne put, cependant, pas réfréner un léger rire quand il entendit Firelle reparler de son monstrueux pétage de câble qui aurait probablement couté la vie à tout le continuer si Den n’en était pas mêlé.

- Chacun son dérayage, je serais tenté de dire...

Sauf que contrairement à Firelle qui semblait rire d’avance en pensant déjà à ce qui allait les attendre lors de la séance de « retirage de bois », Vokun pour sa part affichait un air bien plus sérieux, ne percutant pas chose de la même façon de Firelle, ayant été percuté par un autre détail.

- Justement... A t’entendre parler ainsi de ce qui s’est passé, j’en déduis que je n’ai pas fait que simplement perdre connaissance suite au coup de Kaho... J’ose de te demander de m’expliquer, alors, qu’est-ce qui s’est passé suite à cela ? Et ne viens pas me dire qu’il ne s’est rien passé ! Mes derniers souvenir de ce moment me laissait clairement voir qu’il n’y avait que toi qui était blessé à ce moment. Je compte donc sur toi pour m’expliquer comment cela se fait que Kaho, Legolas et même Emyline se soit eux aussi retrouvé en convalescence à mon réveil...

Voyant que Firelle préféré aborder de manière subtil « l’absence » du cœur de son frère ainsi que son radical changement d’apparence, Vokun préféra la laisser faire, attendant de voir de que son frère allait leur donner comme réponse.



Qowahvokun ~ Grendel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wintilion

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 17/10/2012

Sac à dos
Chance:
6/15  (6/15)
Malheurs:
8/15  (8/15)
Magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Mar 18 Juin - 11:30

Écoutant les deux jeunes parler, Wintilion se contenta d’un simple soupire, venant se frotter l’arrière de la tête tout en réfléchissant à quoi dire exactement.

- Je sais que c’était plutôt directe, étant digne de la finesse d’une wyverne lâchée dans un magasin de porcelaine... mais bon, comme je te l’ai expliqué plus tôt, je n’avais pas non plus trente-six mille corde à mon arc.

Finissant par hausser les épaules, il vint arborer un petit sourire espiègle en coin de lèvres.

- Et puis, ne viens pas de dire que ce n’est pas comme si cela n’était pas de famille. Vokun n’est pas mieux non plus dans sa route à avoir manqué de nous quitter je ne saurai dire combien de fois, autant dire que c’est de famille que la mort ne veuille pas de nous.

Néanmoins, il vint tout de même se frotter sa joue endolorie d’une main, écoutant les premières railleries de Firelle, n’appréciant apparemment pas la réponse qu’il lui avait donnée, survolant qu’apparemment, sans l’aide de leur très cher ami en commun, un continent aurait cessé d’exister.

- Au grand mot les grands remèdes. Je me doutais bien que cela risquai d’arrivé, mais sachant que Den ne devait pas être loin, il était certain qu’il réussirait par on ne sait quel moyen dont lui seul a le secret, à renverser la situation à son avantage, comme toujours.

Même Vokun semblait prendre cela avec humour. Autant dire qu’il était lui aussi très bien placé pour savoir de quoi Den était véritablement capable, tout en sachant qu’ils n’étaient pas encore au bout de leurs surprises vis-à-vis de leur ami en commun.

Néanmoins, se fut à son tour de rire légèrement, hochant légèrement la tête quand Firelle lui fit par de la situation, lui demandant de l’aide pour conduire son frère à l’étage, autant pour du repos que pour une séance d’acuponcture à l’envers.

- Pas de problème, je m’en occupe. Ouvre juste la marche, si tu arrives correctement à tenir sur tes jambes. Je suppose que la deuxième chambre du fond ne devrait toujours pas être occupée depuis le temps qu’on l’as un peu réquisitionné.

Voyant la jeune fille prendre l’initiative de sécher ses larmes, Wintilion se contenta d’un petit sourie en coin, soupirant par la suite en écoutant la suite du récit.

- Combien de fois encore faudra-t-il que je m’excuse pour que tu comprennes enfin le pourquoi du comment ? Je m’en étais bien douter que mon geste ne t’aurais certainement pas laissée de marbre mais voilà quoi... excuse-moi de n’être un imbécile qui préfère s’inquiéter du bonheur d’autrui avant de pense à sa propre pomme. Néanmoins... c’est dommage pour ton collier. J’espère qu’il ne s’est tout de même pas brisé par ma faute quand même ?

Alors qu’il attendait limite une réponse cinglante tout en s’avançant vers son frère, le regard de ce dernier voulait tout dire, d’autant plus que Firelle vint insister à son tour, le questionnant par rapport à l’absence de se battement de cœur, ainsi qu’à la noirceur de sa chevelure. Lâchant un soupire, il finit par croisé les bras tout en haussant les épaules.

- Pour ce qui est de mon cœur, c’est normal que tu n’aies rien senti. Je te rappel entre autre que je me l’étais arraché quelque heure plus tôt... Et quand Emyline a voulu me soigné baaah... faut croire que son sort n’a pas fonctionné totalement. De toute façon, cela ne me dérange pas de ne plus l’avoir. Ça me rend juste un peu plus spécial et bizarre que d’ordinaire mais bon, je m’y suis fait depuis un moment.

Prenant légèrement du recul par rapport aux deux jeunes, Wintilion finit par décroiser ses bras, soupirant une nouvelle fois tout en venant se frotter l’arrière de la tête, attrapant au passage l’une de ses mèches

- Et pour ça bah simple aussi, bien que je suppose que tout deux connaissez déjà la réponse du « pourquoi ». Pour ce qui concerne le « comment », je dirais juste qu’on m’a fait comprendre que l’affection pour autrui n’était que foutaise et comédie, ne valant absolument plus aucune once de compassion... Et que même quand on apprend à tourner la page, rien n’empêche quelqu’un de venir nous poignarder en plein cœur sur ce domaine...

Finissant par porter son regard sur Firelle, il lui fit tout de même un petit sourire en coin.

- Rassure toi, tu n’as absolument rien à voir dans ma précédente situation. Tout ça est survenu... peu après mon réveil, quand j’avais voulu rester un moment au calme dans cette maison abandonné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Mar 18 Juin - 13:14

-C'est vrai que depuis qu'ils se sont trouvé, ces deux la nous apporte que des problème... J'espère vraiment qu'un beau jour, se qui me sert de père nous lâchera enfin la grappe ou quitte a se qu'il se trouve une bonne femme pour lui faire penser a autre chose que nous pourrir la vie.

Bien que Firelle se montrait sèche dans ses paroles, elles n'en restaient pas moins véridique. Vokun restait toujours aussi calme quand au fait qu'elle avait dégénéré mais il devait surement penser que si Den était venu, les choses s'étaient déroulée sans encombre. Mais il restait encore un mystère a éclaircie. Celui qui a fait que Vokun ne se souvienne pas de ce qui c'était passé mais que trois personne s'était retrouvée en  convalescence a son réveil, demandant des explications a son frère mais il resta silencieux quand aux explications attendu. Peut être parlera-t-il quand ils seront tous au calme.

Wintilion disait que Vokun lui avait frôlé un mort un paquet de fois, au point ou on se demandait si la mort elle même voulait d'eux.

-Ca c'est sur... Et toute les fois ou c'est arrivé, je restait dans les parage... J'en viens a me demander si je ne vous porte pas la poisse...

Lui aussi restait sur que Den étant venu pour la calmer, les chose avaient été sous contrôle. Les deux frère connaissait bien Den, remarquez normal sachant qu'il a été leur formateur.

Mais il se montra réceptif quand au fait d'aider les deux jeune a se débarrasser de leur écharde géante et de les conduire dans une chambre qui semblait pas occupée depuis un bon moment mais la remarque de Firelle le fit voir un peu rouge, se demandant combien de temps il allait devoir s'excuser, s'excusant de "n'être qu'un pauvre abrutit qui s'occupe plus du bien d'autre que de sa pomme." Firelle inspira un grand coup pour rester calme.

-Toi, mais alors toi. Bon passons... C'est du passé maintenant. L'important c'est que tu sois parmi nous, même a moitié vivant.

Affichant un sourire comme pour essayer de le rassurer qu'elle ne lui en voulait plus mais il expplica que son coeur n'étant plus la, il s'y était accoutumé, bien que cela le rendait spécial dans sa facon d'être.

-Nous avons tous des expérience qui nous laisse des marque... Et pour se qui est de mon collier, rassure toi, tu n'y est en rien. Je t'expliquerait mais quand nous serons calme. Se qui c'eest passé est un peu...délicat.

Mais quand Wint vint a parler du pourquoi il était devenu comme sa, disant que les sentiment n'était que foutaise et baliverne, Firelle sentit son sang se glacer, comme si elle s'attendait a se que se soit de sa faute. remarque après toute les galères qu'elle lui avait fait... mais il la rassura en disant qu'elle n'avait strictement rien a voir la dedans.

-Tu en es sur?

Mais voyant son sourire, elle compris que oui, il était sur. Elle sourit a son tour et alla vers Vokun, passa délicatement un bras sous le sien et le mis sur ses pied.

-Bon on va monter a l'étage. Tu peux rester derrière pour veiller si l'un de nous rate une marche, s'il te plait?

Elle engagea la marche et soutins Vokun, autant fermement que délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Qowahvokun
Maître Draconique
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 15/09/2012

Sac à dos
Chance:
2/3  (2/3)
Malheurs:
4/15  (4/15)
Magie:
130/130  (130/130)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Sam 22 Juin - 14:39

- A mon avis, coté sorcier on ne va plus avoir de problème vu que se très cher « Úlairi » n’est plus. Par contre, pour ce qui est de ton abruti de père, s’il ose encore se présenté devant nous, je ne vais absolument pas me gêner pour en faire un sac d’os farci à la caillasses !

Sans s’en rendre compte, pendant une fraction de seconde, son timbre de voix changea brusquement, prenant à la fois une sonorité plus base mais aussi bien plus sombre.

- Et s’il revient encore, autant lui dévorer l’âme... se sera tellement plus simple et pratique...

Le changement fut tel qu’il ne s’en rendit pas compte lui-même, se contentant d’hausser légèrement les épaules, continuant comme si rien ne s’était passé.

- Et sans vouloir être méchant... Outre une démone ou je ne sais quel autre créature totalement cinglée, je ne vois franchement pas qui pourrait être assez simple d’esprit pour s’enticher d’un crétin pareil. Bien sûr, sans vouloir manquer de respect à ta mère.

Il semblait que le calme partagé des deux frères surprenait un peu Firelle, bien qu’aucun des deux n’eurent d’explication de la part de Wintilion sur le sujet que lui demandait Vokun. Allez savoir, peut-être qu’il préférait lui répondre un peu plus tard. Hochant la tête, il préféra remettre ce sujet à plus tard, de toute façon, qu’il le veuille ou non, il n’avait pas vraiment le choix. Il se permit tout de même un léger rire quant au léger petit détail du nombre de fois que les deux frères avaient failli passer l’arme à gauche et qu’ils étaient néanmoins toujours revenu sans autre.

- C’est vrai qu’à force, je vais vraiment finir par me poser des questions si d’un certain coté, on ne serait pas un peu mal vu de notre ami la faucheuse... Remarque, ce n’est pas pour nous déplaire après tout. Néanmoins... Tu as bien de la chance que j’ai du mal à bouger ne serait-ce qu’un muscle, je t’en aurais volontiers collé une pour ce que tu viens de balancer comme bel stupidité Firelle... Comme si c’était toi qui nous portait la poisse, non mais qu’est-ce qu’il faut pas entendre.

Vokun préféra ne rien rajouter, voyant que les tensions entre Firelle et son frère n’était pas près de se faire oublier de sitôt, autant de par les phrase que les attitudes de chacun, ayant Wint d’un coté qui provoquait Firelle sur le fait de pensé au autre d’abord et Firelle qui ne cessait de vouloir rajouter une couche par-dessus, pensant que ceci n’était pas des meilleures façons de faire.

*C’est bien ce que je dirais... on est encore loin d’être sorti de l’auberge...*

Néanmoins, cette histoire de l’absence du cœur de son frère et que c’était Firelle qui en était la gardienne actuel, pour ainsi dire, titillait tout de même la curiosité de Vokun, n’ayant pas souvenir d’avoir déjà entendu pareil situation par le passé. Certes, c’était une bonne chose que son frère soit encore en vie malgré l’absence de son palpitant, mais cela restait tout de même une situation des plus étranges à son gout.

- Tant que tu ne nous vire pas zombie, cette situation est tout à ton avantage, on peut dire. Quoi qu’il en soit, on ferait mieux d’aller se mettre au calme... Je suppose qu’on a pas mal de chose à se raconter mutuellement et que le mieux c’est d’être posé tranquille pour en parler.

Laissant les deux jeune se rassurer mutuellement suite à l’annonce quelque peu radical de Wint par rapport à son changement d’apparence, Vokun lui-même était surprit d’entendre une tel réponse de la part de son frère. Préférant se contenter d’un léger soupire, il finit par laisser Firelle lui donner un coup de main, le soutenant du mieux qu’elle en était capable, gardant néanmoins un petit sourire en coin de voir avec quel délicatesse elle s’exécutait à la tâche.



Qowahvokun ~ Grendel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wintilion

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 17/10/2012

Sac à dos
Chance:
6/15  (6/15)
Malheurs:
8/15  (8/15)
Magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Sam 22 Juin - 14:56

Wintilion se contenta de garder un sourire en coin, voyant bien l’expression dans le regard des deux jeunes, dû au fait qu’il n’avait pas encore apporté de réponse directe aux questions de son frère. Sachant pertinemment qu’il n’avait pas besoin de se justifier d’avantage, ils avaient surement comprend sans peine que l’endroit n’était pas des plus approprier pour ce genre e discutions quelque peu épineuse, bien qu’il fut surprit par le changement soudain mais rapide dans l’attitude de son frère.

*Oh-oh... J’ai comme un mauvais pressentiment la...*

Il préféra ne pas créer d’inquiétude supplémentaire pour le moment, se contentant de rire de la remarque de Vokun adressé à Firelle, chose qu’il était entièrement d’accord.

- Moi j’ai encore de la réserve mais je ne m’abaisserais pas à ça. Pour ma part, les bêtises je les règle de cette manière.

Ayant un grand sourire aux lèvres, il se contenta de venir donner une petite pichenette sur le nez de Firelle.

- Comme la dit mon frère, cesse donc de dire des imbécilités pareilles. Tu sais bien que nous somme tout deux maudit depuis le jour de notre naissance. Il n’y a rien de plus normal de ce point de vue que ne vivre qu’une vie remplie d’emmerde, bien qu’il y ait aussi d’autre moment un peu plus pénard.

Par la suite, quand Firelle vint presque vouloir répliquer quelque chose de cinglant par rapport à la réponse qu’il lui avait donné, Wintilion se contenta de lui tirer la langue comme un gamin de cinq ans, affichant un large sourire après cela, faisant comme Firelle et ne voulant pas non plus s’éterniser des plombe durant sur un tel sujet sans importance.

- Allez, t’en fait pas frérot. Si vraiment j’étais en mode zombie, je ne serais pas là en train de parler de tout et de rien avec vous comme si de rien n’était et qu’il faisait tout jolie tout beau dehors. Et puis qui sait ? C’est peut-être encore l’un des nombreux secrets de nos ancêtres qui se manifeste une fois de plus et dont nous n’avions aucune connaissance peut-être ? Allez savoir...

Il n’eut pas besoin de rajouter d’autre détail pour que Firelle se rassure d’elle-même, sachant d’avance qu’elle allait en parti se sentir responsable de son état actuel, vu que cela c’était passé à quelque moment d’intervalle. Néanmoins, elle semblait vite comprendre que le problème était ailleurs.

- Allez-y donc, je couvre vos arrière si l’un de vous deux semble trop fatigué pour pouvoir avancer tranquillement.

Un détail vint tout de même surprendre le jeune garçon. Autant le faite de voir Firelle au petit soin avec Vokun ne le surprenait qu’à moitié, autant voir son frère arborer un certain sourire et voir Firelle vraiment le chouchouter comme s’il risquait de s’effondrer à tout moment, le fit sourire à son tour, voyant finalement que les choses semblait s’arranger pour son frère, ce dernier semblant finalement avoir accepter l’attention et l’affection d’autrui.

- En effet, je pense qu’on va bien avoir des choses à se dires tous les trois.

Sur cette dernière phrase, Wint vint suivre les deux jeunes, veillant à ce que la montée des marches ainsi que le chemin vers la chambre de passe sans encombre supplémentaire pour eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Mar 25 Juin - 13:22

Firelle trouvait amusant la façon que Vokun avait de parler de son père, prevoyant un funeste destin pour se dernier s'il osait repointer son nez. Elle sourit doucement face a cet élan de protection donc son compagnon faisait preuve.

-Je ne doute pas un seul instant de tes dires ainsi que ceux de ton frères. Je vous en remercie d'ailleurs. Rare ont été les personnes a s'inquiter de la sorte de mon sort.

Souriant toujours, celui ci disparu bien vite quand elle entendit Vokun s'exprimer de façon très sombre. Elle le fixa un moment et tourba son regard vers Wintilion, esperant y trouver une reponse mais il affichait une mine neutre, surement pour ne pas montrer quelque chose qui pourrait inquieter tout le monde.

Mais contre toute attente, Vokun ne fit que lever les epaules, comme s'il venait de dire quelque chose de normal, se demandant quel genre de personne tarré pouvait s'acoquiner avec Efire, rectifiant ne pas vouloir monter d'irespect envers Lindoriel.

-Ne t'inquiète pas. Peut etre que quand ma mère l'a connu il était different ou il mintrait un autre visage, je ne sais pas. Tout ce que je sais de cette fille, c'est qu'il l'a appelé Yuyu et quand j'en ai parlé a Den, il m'a dit, je crois, que c'etait sa sœur.

Cependant, elle reçu une bonne reprimende de la par de Vokun, autant que par son frère quand elle disait leur porter poisse. Wintilion recint sur le sujet que les deux etaient maudit depuis leur naissance.

-Mais regarde, souvent quand je suis vers vous il arrive une catastrophe. Sa ne peut pas être un simple hasard, si? Et cessé de dire que vous êtes maudit. Vous n'avez simplement pas de chance... Du moins je refuse de le croire et je ferais tout mon possible pour boter les fesses a votre malediction, si elle s'avers vrai.

Affichant un air determiné, elle le remplaça par un large sourire, essayant d'atrapper la langue que lui tirait Wintilion.

-Heureuse de voir que ton côté bon enfant n'a pas disparu avec ton coeur. Allons montons, il y en a qui doivent se reposer, n'est ce pas?

Insistant bien sur le dernier bout de phrase en regardant Vokun, elle l'aida a monter les marches, securisé par Wintilion si l'un d'eux devait trébucher mais elle rougit légèrement quant Wintilion vint a dire que en effet, ils avaient des choses a se dires

*Il a remarqué? Que va-t'il dire? Nous prendre pour des fou, vouloir nous dissuader? Mais comment... J'aime trop Vokun pour le laisser... Calme toi, on verra bien.*

Arriver en haut des marches sans trop de mal, elle le dirigeait vers la chambre vide et y entra. Arrivant vers le lit, elle aida Vokun a s'allonger en le manipulant avec douceur. Elle lui sourit tendrement.

-Voilà, nous sommes maintant tranquille. Je vais m'occuoer de toi, tu en a le plus besoin. Bien que je vais aussi morfler quand se sera mon tour de me faire retirer ses echardes...

Elle lança un regard amusé a Wintilion, faisant comprendre qu'il allait avoir de quoi s'amiser avec les deux cactus ambulant. prenant un air a la fois innocent et rougissant.

-Alors euh... De quoi voulais tu parler?

Elle restait malgré tout vers Vokun, laissant sa main sur son front de manière rassurante et recomfortante.
Revenir en haut Aller en bas
Qowahvokun
Maître Draconique
avatar

Messages : 1211
Date d'inscription : 15/09/2012

Sac à dos
Chance:
2/3  (2/3)
Malheurs:
4/15  (4/15)
Magie:
130/130  (130/130)

MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   Dim 30 Juin - 14:44

Vokun se contenta simplement d’hocher légèrement la tête, suite à la réponse donnée par Firelle en guise de remerciement pour l’attention dont les deux frères faisaient preuves à son égard.

- Je me répète surement une fois de plus mais, tu n’as pas besoin de nous remercier. Cela est simplement quelque chose de normal de se faire du souci pour ceux qu’on apprécie, du moins, c’est ce qu’on m’a appris ses dernier temps. Et puis on s’en fou si rare ont été ceux à te porter de l’attention, ce qui compte ce n’est pas le nombre de personne mais le résultat final, nan ?

Quelque peu curieux par la soudaine réaction de Firelle, bien qu’elle vint aussitôt après passer à un autre sujet, Vokun préféra ne pas y faire plus attention que cela, l’écoutant expliquer qu’Efire devait surement avoir eu une tout autre attitude du temps ou Lindoriel était encore en vie.

- Peut-être bien, allez savoir... Néanmoins, cela me tue de devoir l’avouer mais, s’il a changé à la mort de ta mère, je ne peux m’empêcher de le comprendre, du moins, en parti... Perdre un être que l’on apprécie plus que tout n’est jamais évident... Certain n’en remonte jamais la pente, tandis que d’autre ont la change de pouvoir s’en remettre. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que je lui pardonnerais ce qu’il a osé faire.

Néanmoins, quand Firelle annonça l’existence d’une certaine Yuriko en guise de connaissance d’Efire, son regard se porta directement vers son frère, le fixant d’un air quelque peu surprit, mais se demandant si cela était bon signe ou s’il fallait s’attendre au pire. Hochant la tête sans autre pour ne pas trop y penser pour le moment, il ne put s’empêcher de rire quand Firelle et son frère se lancèrent presque dans une immense argumentation par rapport à savoir si oui ou non les deux frères étaient vraiment maudit et si cela avait quelque chose à voir avec la présence de Firelle.  

- Allons Firelle... Ne dit pas n’importe quoi. Cela n’était que pur coïncidence que certain malheur nous tombe dessus en ta présence. Je te rappel que de base, aux yeux du monde entier, nous somme né paria, mon frère et moi. Après, s’il y a réellement une malédiction qui fait que nous somme sans arrêt malchanceux, ni lui ni moi ne pourrions tel e confirmer, pour que tu aies le plaisir de te défouler dessus.

Il finit tout de même par rire en voyant les deux amis avoir retrouvé chacun son petit côté takin l’un envers l’autre.

- Vous deux alors... Vous n’en ratez vraiment jamais une pour vous donner en spectacle. Au moins, c’est bon signe pour chacun d’entre nous, ça prouve que malgré les événements, on a quand même su rester nous-même.

Préférant détourner le regard, faisant genre qu’il n’avait pas entendu la petite justification de Firelle, il s’efforça de ne pas piquer un phare monumental quand il entendit la petite remarque de son frère en disant qu’ils auraient effectivement bien des choses à se dires.

S’abstenant toute réponse pour ne pas donner d’avantage d’idée à son frère, il laissai Firelle le soutenir au mieux, jusqu’à ce que la petite bande finissent par arrivée dans la chambre en question, ayant a peine le temps de s’asseoir sur le lit que Firelle vint faire en sort de l’aider à s’allonger, étant des plus tendre tout en lui affichant un sourire similaire à sa tendresse, chose qu’il ne manqua pas de le lui rendre à l’égard.

- Tu sais... Sans vouloir être rabat-joie, il serait plus pratique que je reste assit pour pouvoir retirer plus facilement toutes ses foutu échardes de bois, nan ?

Posant sa main sur celle que Firelle avait sur son front, il garda un léger sourire en coin, bien qu’il vint tout de même se redresser pour venir s’assoir sur le bord du lit, repliant au mieux ses ailes contre lui, laissant ainsi chacune de ses ailes longer ses bras, ne venant les rabattre que légèrement contre lui.

- Plus simple pour s’en occuper comme ça. Quoi qu’il en soit, on t’écoute Wint, vu qu’on semble avoir passablement de chose à discuter, fait-nous l’honneur de commencer, tu veux bien ?



Qowahvokun ~ Grendel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomber du ciel...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomber du ciel...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand Wenäria tomba du ciel ^q^ (Axe provocation, fais même tomber les anges /PAF/).
» Aux armes ! La Horde doit tomber.
» CIEL
» aide pour un AE mono energie ciel
» Campagne "Le trésor venu du ciel" (Version 8 de Warhammer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Magic :: Zone de Rôle Play :: Territoire des elfes :: La foire Sylvestre :: Au nectar sacré (Taverne d'Emyline)-
Sauter vers: